A l'affiche

Les villes-mondes de la science-fiction : cinéma et bande dessinée

Conférence
Jeudi 30 Mars 2017, 20h00
Aula (S.01)

La conférence donnée par Alain Boillat, professeur à l’Université de Lausanne au sein de la section d’Histoire et d’Esthétique du Cinéma, aborde la question de l’architecture urbaine dans le cinéma et la BD de science-fiction. Présentée en parallèle à l’Espace de la Blancherie du GYB, l’exposition « Imaginaires du futur » répond particulièrement bien à la conférence d’Alain Boillat, puisqu’elle propose une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction.

De Metropolis (Fritz Lang, 1927) à Dark City (Alex Proyas, 1998) en passant par Blade Runner (Ridley Scott, 1982), cette conférence entend aborder certaines caractéristiques de la science-fiction au cinéma à travers une thématique spécifique, celle de la figuration d’architectures urbaines, miroir de la prédilection des représentants du genre à exacerber le spectaculaire de l’environnement technologique et à mettre l’accent sur la création de « mondes possibles ». En lien avec l’exposition « Imaginaires du futur », des liens entre cinéma et bande dessinée seront tissés, d’une part en évoquant quelques jalons d’une histoire croisée de ce genre populaire dans ces deux médias (comparaison particulièrement intéressante dans la mesure où la défense de la BD s’est longtemps confondue avec celle de genres « paralittéraires » comme la science-fiction), d’autre part à travers l’examen de productions spécifiques. On discutera notamment de l’influence des comics de Flash Gordon et de Jean-Claude Mézières (la série Valérian) sur la saga Star Wars, ou la manière dont l’usage de l’infographie tend, dans Immortel (ad vitam) (Enki Bilal, 2004), à abolir la distinction entre image dessinée et (ciné)photographique tout en thématisant l’usage des effets spéciaux numériques.

Quant à l’exposition « Imaginaires du futur » présentée à l'espace de la Blancherie, elle a été réalisée par des étudiants en Master de l'UNIL ; ceux-ci ont élaboré des panneaux dans lesquels ils proposent une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction et illustrent leur propos par un choix d'images issues notamment des fonds documentaires de la Maison d'Ailleurs à Yverdon. À la fin de la conférence, le public intéressé pourra donc visiter l'exposition et découvrir de quelle manière la BD a développé un imaginaire du futur dans le genre paralittéraire de la science-fiction.

Entrée libre, possibilité de soutenir nos activités par un don à la sortie.

Imaginaires du futur

Exposition
Du 20.03.2017 au 03.04.2017
L'Espace de la Blancherie est ouvert les jeudis de 16h15 à 19h, les samedis et dimanches de 13h30 à 16h ou bien encore sur demande pour des groupes.
Espace culturel (FBL 1.05)

Des étudiants en Master de l'UNIL ont été invités à élaborer des panneaux dans lesquels ils proposent de façon synthétique une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction et illustrent leur propos par un choix d'images notamment issues des fonds documentaires de la Maison d'Ailleurs. L'exposition répond ainsi particulièrement bien à la conférence d'Alain Boillat, prévue dans le cadre des activités culturelles à la même période.

Entrée libre, possibilité de soutenir nos activités par un don à la sortie.

Inscrivez-vous!

Vous désirez recevoir les annonces détaillées de nos manifestations... inscrivez-vous à notre liste d'envois.

Programme culturel

Conférences

30.03 à 20:00 Les villes-mondes de la science-fiction : cinéma et bande dessinée La conférence donnée par Alain Boillat, professeur à l’Université de Lausanne au sein de la section d’Histoire et d’Esthétique du Cinéma, aborde la question de l’architecture urbaine dans le cinéma et la BD de science-fiction. Présentée en parallèle à l’Espace de la Blancherie du GYB, l’exposition « Imaginaires du futur » répond particulièrement bien à la conférence d’Alain Boillat, puisqu’elle propose une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction.
27.04 à 17:00 Planètes extrasolaires: à la découverte de nouveaux mondes Au cours des 15 dernières années, les astronomes vont de découverte en découverte dans le domaine des planètes extrasolaires, c’est-à-dire des planètes qui tournent autour d’autres étoiles que notre Soleil. De tout temps, les hommes ont spéculé sur l’existence d’autres mondes dans l’Univers. Nous avons aujourd’hui la chance de vivre une époque où les progrès de l’astronomie nous permettent de répondre en partie à ces questions. Oui, les planètes sont très nombreuses dans l’Univers, et présentent une variété insoupçonnée de taille, masse, composition, température de surface, etc. Lors de cette conférence nous allons explorer ces nouveaux mondes et essayer de comprendre leur diversité. Nous comparerons ces objets avec les planètes bien connues de notre Système solaire, en particulier la Terre, et nous verrons si certaines planètes extrasolaires pourraient lui ressembler et peut-être également abriter la vie.
04.05 à 20:00 Avenches / Vufflens-la-Ville. Chassé-croisé entre deux nouvelles agglomérations gauloises. Le paysage archéologique vaudois s'est enrichi de deux nouvelles agglomérations gauloises. Si le site romain d'Avenches, capitale de l'Helvétie romaine, est déjà bien connu pour ses nombreux vestiges, l'identification de ses origines gauloises s'est fait attendre. En quelques années, plusieurs nouveaux gisements livrent les traces d'une agglomération qui n'était jusqu'alors que suspectée. Complètement insoupçonnée, la seconde ville qui sera présentée dans cette conférence est apparue grâce à la construction d'une nouvelle route de contournement à Vufflens-la-Ville. Les deux conférenciers exposeront dans un chassé-croisé les données permettant l'identification d'une agglomération de cette période et les particularités de chacun de ces sites.
19.01 à 17:00 De Marius à Adelaïde en oubliant un peu la Mme Berthe Né en 1963, Justin Favrod est historien et journaliste. Auteur d’une thèse sur l’histoire politique des Burgondes, il a publié diverses études sur la Suisse à la fin de l’Antiquité et au début du Moyen Âge. Depuis 2015, il publie un mensuel romand d’histoire et d’archéologie nommé Passé simple.
Avenches aurait dû rester un centre régional important et Payerne devenir un village. Plusieurs circonstances ont inversé le cours normal des choses. Pour ce faire, il a fallu deux saints… La fondation d’une église à Payerne par saint Marius constitue la première étape de cette révolution. Le même Marius a déménagé le siège de l’évêché d’Avenches à Lausanne. La fondation d’un monastère par l’impératrice sainte Adélaïde a définitivement hissé Payerne au rang de centre régional incontestable. Pourquoi là et comment ? Quelques hypothèses et quelques certitudes pour expliquer cette évolution.

Spectacles

09.02 à 20:00 Tout est prévu ! ONE MAN SHOW improvisé de Benjamin Cuche Tout est prévu... une improvisation drôle et fraîche de Benjamin Cuche, l'humoriste bien connu des romands.
16.12 à 18:30 TONTON PIERRICK astique le rock. Histoires, légendes, riffs et autres digressions… Tout le monde en écoute mais en fait, c’est quoi le rock’n’roll? D’où vient-il? Deux questions fondamentales pour bien des amateurs de musique et pas seulement, que Tonton Pierrick tentera d’éclairer le temps d’une soirée-concert.

Expositions

06.05 - 21.05.2017 Arts visuels : Travaux des élèves Peintures, dessins, photographies, sculptures, vidéos, techniques mixtes... les réalisations des gybnasiennes et gybnasiens broyards sont à l'affiche de l'Espace de La Blancherie. Un art jeune et pétillant à déguster sans tarder !
20.03 - 03.04.2017 Imaginaires du futur Des étudiants en Master de l'UNIL ont été invités à élaborer des panneaux dans lesquels ils proposent de façon synthétique une réflexion sur le genre de la bande dessinée de science-fiction et illustrent leur propos par un choix d'images notamment issues des fonds documentaires de la Maison d'Ailleurs. L'exposition répond ainsi particulièrement bien à la conférence d'Alain Boillat, prévue dans le cadre des activités culturelles à la même période.
14.01 - 05.02.2017 Installation vidéo par Laurie Vannaz Laurie Vannaz explore les frontières fragiles et les liens complexes qu'entretiennent la réalité et la fiction. Les vidéos ou installations qu'elle produit sont des restitutions personnelles de récits, faits divers et événements qu'elle puise dans la presse et les médias... Ses productions s'apparentent à des fictions "documentarisées", dans lesquelles elle rejoue l'histoire réelle en laissant une grande place à la fiction.
13.11 - 04.12.2016 Exposition design Julie Richoz Julie Richoz vit et travaille à Paris. Elle est passée maître dans le jeu avec le vide et le plein. Ses objets jouent avec l'espace et l’environnement qu’ils occupent... tout en le modifiant.

Col right