Clim'Acte3: rencontres et débats d'idées


Douze élus ont répondu favorablement à l’invitation d’une classe.

cliquer pour afficher...
Frédéric Borloz - Jacques Bourgeois - Isabelle Chevalley - Laurence Fehlmann Rielle - Alice Glauser - Roger Nordmann - Valérie Piller Carrard - Matthias Reynard - Ursula Schneider Schüttel - Carlo Somaruga - Adèle Thorens Goumaz - Laurent Wehrli

Alice Glauser partage ses convictions avec les élèves

Madame Glauser est venue au sein du GYB pour pouvoir répondre à nos différentes questions sur l’écologie. Plus particulièrement comment son parti et elle-même voyaient l’état actuel de l’environnement et leurs engagements. Les points importants à relever sont les suivants:

a). Il faut plus de connaissances scientifiques sur le réchauffement climatique. Mme. Glauser est convaincue qu’il ne faut pas juste nous dire qu’il y a un réchauffement climatique. Elle pense que nous donner des chiffres scientifiques concrets nous permettrait de mieux nous rendre compte de ce qui se passe. Elle affirme qu’elle a de la peine à croire que le réchauffement climatique est à l’origine des changements de température et des différentes catastrophes naturelles.

b) Le monde agricole commence à respecter le sol. Au début Madame Glauser nous a expliqué que les agriculteurs ne se rendaient pas compte que le sol était aussi riche en microorganismes, et que chaque produit avait un impact sur le sol. L’agriculture commence à se développer de plus en plus de manière biologique. De plus Madame Glauser nous a appris que les produits chimiques utilisés pour traiter le sol peuvent aussi être nocifs pour la personne qui les utilise.

Col right