2 Molasse jaune

Roche sédimentaire (détritique) du Burdigalien (env. 20 Ma).
Provenance: Ostermundigen (BE), plateau.

Le terme de molasse désigne différents types de roches sédimentaires détritiques qui ont comme point commun d’être le résultat de l’érosion de la jeune chaîne alpine en cours de formation. D’un point de vue pétrographique, cette molasse jaune est un grès calcaire, constitué par l’accumulation dans une mer peu profonde, vers 20 millions d’années avant aujourd’hui, de divers grains minéraux dont surtout des quartz, mais aussi des feldspaths et des micas. Ces grains très fins sont soudés entre eux par un ciment calcaire, lequel n’est pas très résistant. Ainsi, cette molasse résiste mal à l’érosion. C’est une roche qui a été toutefois beaucoup utilisée pour la construction de bâtiments en raison de sa disponibilité sur le plateau suisse. Les teintes jaune et verdâtre proviennent de deux minéraux accessoires riches en fer : la limonite et la glauconite.

Carrière: Carlo Bernasconi AG, Riedbachstrasse 51, 3017 Bern